Err

Votre panier : 0,00 EUR
EDIDIT - Dépositaire des éditions Archè
PARUTIONS RECENTES
Rechercher

LES FOUS. LES LUNATIQUES. LA GÉNÉRATION DES IDIOTS.

21 juillet 2020
LES FOUS. LES LUNATIQUES. LA GÉNÉRATION DES IDIOTS.
Par PARACELSE
Introduction, traduction de l'allemand et notes de Stéphane Feye.

EDITIONS BEYA, 2020
Un volume de 122 pages, couverture cartonnée cousue, illustrations en noir et blanc: 4 ; couleur: 1
ISBN : 978-2-930729-14-5

L'homme possède indubitablement une partie animale qui s'oppose en lui à l'image divine qu'il a perdue. Les hommes-animaux, y compris les fous, se classent donc par catégories zoologiques douées d'intelligence animale, celle que l'on vante tant aujourd'hui.

La premier traité, Les Lunatiques, montre que cette caractéristique animale intelligente est d'origine zodiacale. Si elle attire du ciel un surcroît d'influx sympathique, elle se corrompt au point de devenir enragée.

Le deuxième traité, La Génération des idiots, explique que l'idiotie est due, cette fois, non à un excès, mais à un défaut de fabrication de l'intelligence animale. Mais dans certains cas, cette faiblesse peut favoriser la prophétie.

Cet émouvant éloge de la folie, différent de celui rédigé à la même époque par Érasme, conclut nos deux textes qui, sans nul doute, passionneront le lecteur.

VERS DORÉS DE PYTHAGORE (Les).

19 fév. 2020
VERS DORÉS DE PYTHAGORE (Les).
Préface, traduction et notes par Emmanuel Dufour-Kowalski.
Suivis d'une notice de Ladislao Toth et de trois lettres inédites de J. Evola.

Par Julius EVOLA

Prix : € 12,00

(2020), pages 170, 10 planches n.b.
EAN : 978-88-7252-390-2

Il ne reste pas grand-chose de Pythagore. Son théorème, sa légende de chamane et de thaumaturge, et sa doctrine : Les fameux Vers Dorés. Toute la quête métaphysique du premier pythagorisme est inscrite dans ces merveilleux versets, d’où il émane une morale et une éthique, que seul cinq siècles plus tard l’Évangile saura égaler avec la figure christique.

   Julius Evola, dans la lignée des grands commentateurs des Vers Dorés, depuis Hiéroclès au Ve siècle apr. J.C., jusqu’à Fabre d’Olivet au XIXe siècle, en passant par André Dacier au XVIIe, s’est attaché avec brio à rendre cet exercice d’érudit accessible au grand public ; il s’y est conformé pour une autre raison qui résume toute une vie de recherche ésotérique : la quête des ferments occidentaux originels, à la source des Connaissances Traditionnelles. En effet, pour lui, les Vers Dorés résumaient à eux seuls les racines principales des thématiques des doctrines ésotériques auxquelles son œuvre s’était référée : c’est ce difficile chemin vers la Sagesse dont il nous parle, chemin le long duquel Evola nous invite à l’accompagner de manière pédagogique, tout en suivant les traces des empreintes pythagoriciennes, là où le sable tourbillonnant du temps ne les a pas complétement effacées.Toute la pensée évolienne a été marquée au sceau de l’éthique pythagoricienne dans le creuset des grands courants métaphysiques pré-chrétiens, dont celui de l’Hyperborée chamanique, de l’Égypte ancienne des Maîtres d’œuvres anonymes, sans oublier la Grèce archaïque présocratique. Mais le Commentaire d’Evola s’attache aussi à la critique de ceux que Hiéroclès avait immortalisés autant que ceux dont Fabre d’Olivet nous a livré les principes eschatologiques, et ce, comme pour mieux en démystifier la patine écaillée par le second pythagorisme alexandrin et le néo-pythagorisme platonicien de la Renaissance, une série d’infiltrations socio-politiques et socio-religieuses où affleurent les superstitions les plus diverses. C’est la première traduction française de cet ouvrage, œuvre introuvable dans les nombreuses bibliographies francophones d’Evola, et c’est pour cette raison qu’Emmanuel Dufour-Kowalski, historien bien connu des Connaissances Traditionnelles et du pythagorisme (Cf. La Symbolique du Pentagramme, Genève, 2012), a voulu réparer cette lacune, en nous offrant cette traduction française avec un appareil critique permettant d’aborder la verve évolienne et le pythagorisme munis de certains outils didactiques et une documentation au moyen desquels Laszlo Toth, qui a parrainé et soigné avec intelligence cette édition, aura aussi pris une part non négligeable.



FASCICULE DE MÉDECINE DE PARACELSE & Dictionnaire des termes Paracelsiques

9 fév. 2020
FASCICULE DE MÉDECINE DE PARACELSE & Dictionnaire des termes Paracelsiques
Par Gérard DORN
Introduction, traduction et notes Caroline Thuysbaert
  • 2020, Éditions Beya
  • 257 pages
  • ISBN : 978-2-930729-13-8

  • couverture cartonée cousue
  • illustration en noir et blanc : 3
  • € 43,00

  • Deux traités de Dorn sont traduits ici pour la première fois en français :
  •  Des extraits du Fascicule de médecine de Paracelse. On y hume la sagesse et la connaissance du mystérieux et génial médecin, exprimées dans un langage agréable et accessible. N’ont pas été traduites les recettes et les listes d’ingrédients.

    -      Le Dictionnaire des termes paracelsiques, outil ô combien précieux pour tout qui lit les ouvrages de cet auteur. Dorn y définit de manière claire les termes obscurs utilisés, voire forgés, par le maître de Hohenheim.

    Un auteur est immortel par ses écrits, à condition que le lecteur (ou du moins un lecteur, assumant alors le rôle de Sibylle pour les autres) possède l’esprit de cet auteur. De nombreuses raisons amènent à penser que c’est l’esprit de Paracelse qui s’exprime à travers Gérard Dorn.

RECETTES ALCHIMIQUES (Les) DU MANUSCRIT VATICAN PALATIN LAT. 978

7 fév. 2020
RECETTES ALCHIMIQUES (Les) DU MANUSCRIT VATICAN PALATIN LAT. 978 Etude, édition et traduction.
Recherches autour de la Semita recta.

 Par Colinet, Andrée

(2020), pages : 176 (84 + 70 + 22), ill.

EAN : 978-88-7252-389-6

Prix : € 23,00


Texte alchimique fort prisé à l’époque médiévale, la Semita recta était alors attribuée (à tort) au plus illustre des maîtres, Albert le Grand. En allant à la rencontre de ce traité dans les plus vieux manuscrits connus, Andrée Colinet en a radicalement modifié l’image : son analyse dévoile une méthode rapide (un « chemin direct ») pour arriver à teindre les métaux vils en or et en argent à partir d’un travail sur les « esprits ». Mais surtout la Semita recta s’est trouvée prolongée, dans un manuscrit de la bibliothèque du Vatican, par une série de recettes alchimiques qui représentent un échantillonnage de tout ce qui pouvait intéresser un lettré de ce temps, passionné par l’alchimie. Ces recettes sont éditées et traduites ici pour la première fois avec un appareil critique qui en identifie certaines sources, notamment des ouvrages latins traduits de l’arabe, comme le « Livre des Soixante-Dix » de Jabir ibn Hayyan (Liber septuaginta) ou le traité « Des aluns et des sels » attribué à al-Razi (De aluminibus et salibus).

Andrée Colinet est docteur en philosophie et lettres de l’Université catholique de Louvain. Elle a publié dans la collection « Les Alchimistes grecs » (Les Belles Lettres) L’Anonyme de Zuretti ou L’Art sacré et divin de la chrysopée par un anonyme (2000) et Recettes alchimiques (2010).

BIBLE MARIALE (LA)

7 fév. 2020
BIBLE MARIALE (LA)
Par ALBERT LE GRAND

Editions BEYA, 2019

Un volume de234 pages, couverture cartonnée.

€ 39,00

Né dans le sud de l’Allemagne vers 1200 Albert le Grand, appelé « leDocteur universel », est une des figures les plus originales, les plus savanteset les plus prolixes d’ Europe.Saint Albert s’intéresse au grec, à l’arabe, àl’alchimie, à la magie, à la zoologie, à l’astrologie, etc. Mais il se nourritaussi d’ Empédocle, de Platon, et des auteurs latins. Il fut évêque pendantdeux ans à Ratisbonne (Regensburg) et fut régulièrement chargé par le pape oules autorités de Cologne de régler de nombreux différends. Tous ses voyages (àRome, Lyon, Strasbourg, Paris, etc.), se faisaient à pied conformément à larègle de son Ordre.Il meurt en 1280 (âgé probablement de 87 ans) à Cologne oùse trouve son tombeau, en l’église Saint-André.

TABLE DES MATIERES: Le Livre de la Genèse - Le Livre de l’ Exode - Le Livredu Lévitique - Le Livre des Nombres - Le Livre du Deutéronome -Le Livre deJosué -Le Livre des Juges - Le Livre de Ruth - Premier Livre des Rois (ISamuel) - Deuxième Livre des Rois (II Samuel) - Troisième Livre des Rois (IRois) - Quatrième Livre des Rois (II Rois) - Le Livre de Tobie - Le Livre de Judith- Le Livre d’ Esther - Le Livre de Job - Paraboles de Salomon (Livre desProverbes) - Le Livre de l’ Ecclésiaste - Le Cantique des cantiques - Le Livrede la Sagesse - Le Livre de l’ Ecclésiastique - Le Prophète Isaïe - Le Livre deJérémie Les Lamentations du Prophète Jérémie - Le Prophète Ézéchiel - LeProphète Daniel - Le Prophète Osée - Le Prophète Joël - Le Prophète Jonas - LeProphète Michée - Le Prophète Zacharie - Évangile selon Matthieu - Évangileselon Marc -Évangile selon Luc - Évangile selon Jean - Le Livre de l’Apocalypse - Index des noms propres et communs - Index des citations bibliques.

 

 

 



2 juillet 2019
Julius Evola et la voie héroïque  du « détachement parfait»



Julius Evola et la voie héroïque 
du « détachement parfait »
Doctrine de l’Eveil et métaphysique de la non-substance

Auteur : Jean-Marc Vivenza

Editions :  Archè, 2019

Collection : Cahiers de l’Unicorne   29

Nb pages : 148

Prix : 19.00€

EAN :  
9788872523810